APPEL A MANIFESTER - citoyens debout

#14juillet
Aller au contenu

Menu principal :

Vous avez peut-être croisé des membres du Collectif « Citoyens Debout » dans votre ville ou village, ou bien vous suivez notre initiative depuis le début, car vous faites partie d'une dissidence éveillée de ce pays, puisant sa culture politique dans le partage d'informations alternatives à la doxa du « mainstream » sur les réseaux sociaux.

Tous les témoignages collectés ne sont pas encore mis en ligne et réellement travaillés avec soin, loin s'en faut. Mais l'ensemble des entretiens que nous avons eu avec la population Française nous permet mieux que quiconque, de nous faire une opinion sincère de leurs attentes :
Tout d'abord, l'ensemble des gens que nous avons rencontrés se sont plaints de la disparition des services publics et du désinvestissement de l’État autant dans notre quotidien que dans les monopoles stratégiques de la Nation. Beaucoup sont profondément apathiques quant à la situation et ne croient plus au Système politique actuel quant à sa capacité à changer les choses pour le mieux. Environ 6 Français sur 10 interrogés sur l'Union européenne, souhaitent clairement s'en émanciper. S'agissant de François Hollande, une majorité forte lui est hostile, mais elle manque clairement d'informations s'agissant de ce qui relève d'une politique publique calamiteuse, d'un véritable crime de haute trahison. Il est urgent de l'expliquer au peuple tout entier, car il y a péril en la demeure, nous le savons tous. Beaucoup nous ont fait état de leur préoccupation quant aux guerres ignobles et coûteuses dans lesquelles s'embarque la France. Enfin pratiquement tous appelaient de leurs vœux à des évolutions constitutionnelles majeures permettant au peuple de pouvoir initier et voter les lois directement, et mieux contrôler sa représentation politique. Pratiquement tous les Français que nous avons rencontré attendent d'une certaine façon, que « quelque chose se passe ».

La Citoyenneté est un ensemble de droits et de devoirs, comportant celui de se mobiliser pour circonscrire tous les périls qui menacent la prospérité et la démocratie en son pays, y compris ceux de l'intérieur.

Nous n'attendons pas que des millions de gens se déplacent pour commencer. Mais au moins, espérons nous que quelques milliers d'entre nous posent une première pierre entre la porte des grands médias et l'ère du peuple. C'est une obligation fondamentale que d'utiliser les grands moyens de radio-diffusion pour faire entendre à des millions de Français angoissés par cette lente putréfaction de notre appareil politique, qu'il y a désormais d'autres voies possible pour exister en tant que peuple gouvernant par et pour lui-même.
Jean Lassalle qui nous avait rejoint à notre campement de Braize dans l'Allier, nous a fait l'honneur d'accepter de se faire notre soutien (en toute indépendance d'esprit) pour porter nos revendications devant les médias, le 14 Juillet prochain :
  • Destitution de François Hollande pour crimes d'intelligences avec des puissances étrangères (Art. 411-2 à 8 du Code Pénal), notamment s'agissant de sa passivité s'agissant des révélations d'Edward Snowden quant aux écoutes téléphoniques de la N.S.A ; de l'interdiction de survol de l'avion du président Bolivien Evo Morales début Juillet 2013 au profit des intérêts Américains ; de l'annulation de vente des navires Mistral à la Russie, toujours au profit d'intérêts étrangers.
  • Sortie immédiate de l'OTAN et Référendum sur la sortie de l'U.E et l'euro
  • Etablissement d'un processus constituant participatif dans toutes les communes de France.

Ces manifestations seront répétées le 15 et 16 Juillet suivants aux mêmes horaires que celle du 14 Juillet :
Soit : 14 H 30 devant les studios de BFM où nous rejoindrons les studios de France Télévisions pour 16 H. Nous resterons une demi-heure devant les locaux de ce service public de l'information avant de rejoindre la Maison de la Radio (France Inter ; France Info ; RFI ; etc) où nous établirons un Sit-In jusqu'à 20 H

Il nous faudra faire beaucoup de bruit pour que la Liberté d'expression puisse enfin respirer. Certains sujets doivent absolument faire l'objet de débats publics profonds, sincères et contradictoires pour que les Français puissent se forger une opinion critique véritable de l'état de leurs institutions.
Il est urgent de nous mobiliser désormais !

Rejoignez-nous au Château de Versailles (là où s'est réuni le Congrès pour violer notre Constitution à maintes reprises) et marcher jusqu'à Paris, dès 10 H du matin le 14 Juillet prochain.

Ce sera l'ultime marche, il faut que cela soit celle de notre Liberté !
Dans l'espoir de nous voir converger par milliers prochainement,

Le Collectif Citoyens Debout
Article 25 de l'avant-projet de déclaration universelle des droits de l'homme :
« Lorsqu'un régime foule gravement ou systématiquement les droits et libertés fondamentales de l'homme, les individus et les peuples possèdent, sans préjudice d'un appel aux Nations Unies, le droit de résister à l'oppression et à la tyrannie »
René Cassin (1887 - 1976)


Retourner au contenu | Retourner au menu