étape du 27 Juin 2016 - revue de presse interactive - citoyens debout

#14juillet
Aller au contenu

Menu principal :

étape du 27 Juin 2016

citoyens debout
Publié par dans presse la marche citoyenne ·
Aujourd'hui, lundi 27 Juin 2016, les marcheurs du collectif du Citoyens Debout, entament la deuxième moitié de leur marche puisqu'après avoir déjà franchi 20 étapes de Clermont Ferrand à Le Cretet, il leur en reste exactement 18 pour arriver à Paris le 14 Juillet.

Cette deuxième moitié commence par l'étape de Neuvy sur Barangeon, un charmant village en terre de Sologne du Berry dans le département du Cher à seulement deux heures de Paris en voiture mais à 18 jours pour nos marcheurs! C'est dire la dimension humaine de leur entreprise qui retient le temps pour pouvoir approcher au plus prêt ceux et celles qu'ils rencontrent pour partager leur perçu de la gouvernance de notre pays et leur donner le temps de se livrer pour être, enfin, entendu.
 
Car, comme à chaque étape,  après avoir parcouru  quelques 15 kms…nos marcheurs vont s'installer au camping Les Pins de Nançay, chargés des enregistrements des interviews qu'ils ont fait auprès des habitants tout au long de ces kilomètres et qu'ils vont devoir traiter, comme chaque soir,  pour nous les rendre visibles et audibles  sur nos différents supports (liste).
 
Sans doute n'auront-ils pas suffisamment de temps pour tout voir de ce magnifique village qu'est Neuvy sur Barangeon qui s'inscrit dans le consortium des cinq villages de la forêt,  cinq villages d'exceptions  mais au moins auront-ils vu, face à l'Eglise Notre Dame dotée encore de murs du XIIIème siècle , la statut du célèbre compositeur Olivier Messiaem qui a beaucoup fréquenté la région dont vous pourrez entendre des extraits de ses oeuvres sur notre support TV.
Mais gageons qu'ils auront eu le temps de gouter les "cailloux de Barangeon" douceurs sucrées de pistaches enrobées de chocolat, fierté artisanale du village!
 
Et les voilà  installés au camping des Pins à Nancay choisi pour sa possibilité de rayonner sans lever le camp deux jours de suite, vers les étapes suivantes et s'apprêtent à faire les réglages nécessaires pour le direct du 20H qui réunit des internautes sur nos supports pour qu'ils puissent  poser leurs questions aux marcheurs. Et c'est la course, pour respecter l'horaire, vers la mairie qui offre l'accès à l'indispensable wifi qui ne fonctionne pas au camping.
De justesse, ce soir, comme tous les soirs, les questions vont pouvoir fuser et  se regroupent autour de préoccupations que nos marcheurs expliquent : les raisons de cette marche, leurs rapports avec les habitants, comment les rejoindre et ce soir, une nouvelle question, comment les contacter au fil du temps.
Puis un internaute voudra savoir qu'elles sont leurs relations avec le mouvement Nuit Debout, un autre s'il s'agit de suivre Sylvain Baron ou encore, serait-il possible de consigner dans un journal de bord les observations des personnes qu'ils rencontrent et qui ne souhaitent pas être filmées et pas davantage enregistrées.
Ainsi se construisent,  au fil des minutes qui s'égrènent trop rapidement, des liens, des mises au point, des ouvertures sur des améliorations possibles, de nouvelles initiatives qui clôturent cette journée active et passionnante.
Maintenant place à un moment de détente au camping avant de reprendre la mise en oeuvre des vidéos tournées dans la journée et qui seront envoyées à l'équipe de la logistique avant que les bruits de la forêt toute proche prennent le pas sur ceux des humains
!



Aucun commentaire


Retourner au contenu | Retourner au menu